J'ai cru que j'étais plus forte que le palu.

Infos Santé Voyages

Jessie, 25 ans

Cela fait plusieurs années que je ne suis pas retournée au pays. Dès que j'ai annoncé ma date de départ, toute ma famille m'a harcelé à propos de médicaments et de traitements contre le paludisme... Mais, je ne voulais rien entendre ! Je n'allais pas prendre des médicaments de touriste dans mon propre pays !!!  Mais ils ont réussi à me convaincre, j'ai compris que je pouvais être fragile face à cette maladie en n'étant plus au pays… J'ai fini par aller voir mon médecin traitant, qui connait bien l’Afrique. J'ai donc pris le traitement et les précautions nécessaires et j’ai passé des vacances géniales!