Il s’énervait pour un rien et devenait violent.

Infos Santé Tabac, Alcool, Drogues

Ferial, 48 ans

« Mon mari a été licencié il y a quelques années. Il l’a très mal vécu et s’est mis à boire. Quelques verres au début, puis de plus en plus. C’est vite devenu invivable pour moi, pour les enfants, pour les amis qui ont commencé à s’éloigner. Il s’énervait pour rien, ne supportait pas qu’on le contredise et devenait même violent. J’ai essayé de lui parler plusieurs fois. Sans succès. J’ai fini par me confier à notre médecin traitant. Il m’a conseillé de lui parler à un moment où il était à jeun et de le convaincre de se faire soigner. Il a longuement réfléchi et a fini par accepter de se faire aider. Après une cure à l’hôpital, une association l’a aidé à reprendre pied. Aujourd’hui, il a retrouvé du travail et va beaucoup mieux. »