Nathan, 32 ans - "Un de mes amis n’arrête pas de jouer, et met sa famille en difficulté : coupure de gaz, loyers impayés… Il dit qu’il veut arrêter mais ce n’est jamais suivi des faits. Comment l’aider à s’en sortir ? "

Question Réponse

La pratique abusive du jeu débouche sur des comportements quasi incontrôlables chez le joueur. Il est difficile pour lui d’arrêter, persuadé qu’il est souvent qu’il va "se refaire" le prochain coup. Pour s’en sortir cette personne va avoir besoin de l’aide d’un centre de soins spécialisé dans les addictions, car décider d’arrêter de jouer n’est pas suffisant lorsque la pratique du jeu a atteint un niveau "pathologique". La première chose à tenter, c’est de le convaincre de se faire aider. Les Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) traitent de toutes les dépendances, y compris celles aux jeux d’argent et de hasard comme c’est le cas de votre ami. Gratuits, ces CSAPA offrent un soutien psychologique pour soutenir la personne dépendante dans sa décision d’arrêter, et aident à prévenir la rechute (ou à la gérer si elle intervient).