Rubéole

Infos Santé Maladies

La rubéole est une maladie très contagieuse. La rubéole est en général sans gravité, sauf pour une femme enceinte. Son bébé peut naître avec des malformations responsables de handicaps ou peut en mourir. C’est pourquoi, en France, la vaccination est fortement recommandée à tous les enfants à partir de 12 mois et toutes les femmes en âge d’avoir un enfant.

Qui est concerné ?

Picto qui est concerné

Toutes les personnes, quel que soit leur âge, peuvent attraper cette maladie et donc la transmettre à des femmes enceintes non vaccinées. C’est le grand danger de la rubéole. Une femme qui attrape la maladie lors de sa grossesse peut contaminer son enfant qui est alors atteint de «rubéole congénitale». Si la maladie arrive dans les trois premiers mois de grossesse, elle peut provoquer de graves malformations du bébé et même entraîner sa mort. Une interruption de grossesse est souvent nécessaire. En France, chaque année, des grossesses sont interrompues médicalement à cause de la rubéole.

Comment se transmet la rubéole ?

Picto Transmission

Le virus de la rubéole est très contagieux. D’autant plus que la plupart du temps, la personne malade ne sait même pas qu’elle a la rubéole et qu’elle est contagieuse !
La maladie se transmet au contact d’un malade qui tousse ou éternue. Une personne contaminée est contagieuse avant même de se sentir malade : 1 à 2 semaines avant l’arrivée des symptômes et au moins 4 jours après.
La rubéole se transmet également de la mère à l’enfant pendant la grossesse.

Quels sont les signes ?

Picto signes

Dans 1 cas sur 2, la rubéole passe sans même que la personne s’aperçoive qu’elle est malade. Il n’y a aucun signe ! Dans les autres cas, elle se manifeste par de la fièvre et des petites tâches rouges ou roses, principalement au visage, derrière les oreilles et dans le cou. Ces boutons s’étendent sur tout le corps et peuvent gratter. On peut également avoir le nez qui coule, les yeux qui enflent, des ganglions sur le cou et derrière les oreilles, et mal à la tête et aux articulations (doigts, poignets, genoux). La maladie disparaît en 1 à 5 jours.

Existe-t-il un traitement ?

Picto traitement

Aucun traitement particulier n’est prescrit en cas de rubéole. Il est recommandé de se reposer.

Le médecin peut prescrire des médicaments pour soulager les douleurs ou les démangeaisons.

Si vous êtes enceinte, non vaccinée contre la rubéole, et qu’il y a dans votre entourage un cas de rubéole, consultez très vite votre sage-femme qui vérifiera si vous êtes protégée ou pas et décidera de la conduite à tenir.

Il est parfois possible de suivre un traitement préventif spécifique

Comment se protéger ?

Picto protection

Si vous êtes vacciné ou si vous avez déjà eu la rubéole, vous êtes protégé pour le reste de votre vie. Si vous avez un doute et avant toute grossesse, une simple prise de sang suffit pour le vérifier. Demandez conseil à un médecin.
Si vous n’êtes pas protégé, il est très difficile d’éviter la maladie en présence d’une personne infectée qui, souvent, ne sait même pas qu’elle est malade.
La seule protection est donc la vaccination avant d’être enceinte.

rubeole

La meilleure solution : la vaccination ROR (rougeole, oreillons, rubéole)

Le ROR est recommandé chez tous les enfants dès l’âge de 1 an, chez les jeunes adultes et les femmes en âge d’avoir un enfant. Le vaccin ne peut pas être fait durant la grossesse.
L’Assurance maladie prend totalement en charge le vaccin ROR pour tous les enfants jusqu’à 17 ans inclus. À partir de 18 ans, le vaccin est remboursé à 65 %. Adressez-vous au médecin de votre choix : votre médecin traitant, le pédiatre de votre enfant, un médecin d’un centre de Protection maternelle et infantile (PMI jusqu’à l’âge de 6 ans), ou d’un centre de vaccination (après l’âge de 6 ans).

En savoir plus

La rubéole sur le site de l'Assurance Maladie