Paludisme

Infos Santé Maladies

Le paludisme, aussi appelé « malaria », touche beaucoup de personnes en Afrique, dans certains pays d’Asie et en Amérique latine. On compte plus de 300 millions de cas par an et un million de morts. Si vous voyagez dans une de ces régions, voici ce qu’il faut savoir sur cette maladie et comment se protéger.

Qui est concerné ?

Picto qui est concerné

On est TOUS concerné par le paludisme dès lors qu’on voyage dans un pays où cette maladie est présente.

TOUS, ce qui veut bien dire tout le monde : ne croyez surtout pas que vous êtes à l’abri si vous vivez en France et que vous êtes né en Afrique ou en Asie. Ou encore si vous avez déjà eu le paludisme.

Si vous vous rendez dans un pays où le paludisme est présent, vous pouvez l’attraper.

Comment se transmet le paludisme ?

Le paludisme se transmet par un moustique (Anopheles), reconnaissable à sa queue « en l’air » et à ses ailes noires et blanches. Il suffit qu’il vous pique une seule fois pour que vous attrapiez le paludisme. Cette maladie peut également être transmise par des transfusions sanguines qui ne sont pas bien contrôlées dans certains pays.

Illustration d'un moustique

Quels sont les signes ?

Picto signes

Le paludisme donne toujours de la fièvre avec ou sans frissons. Vous pouvez aussi avoir des maux de tête, des douleurs au niveau des muscles ou des vomissements et de la diarrhée. C’est ce qu’on appelle la «crise de palu».

Ces signes peuvent apparaître pendant votre voyage et jusqu’à deux mois après votre retour. Dans ce cas, il faut vite consulter votre médecin traitant et, si possible, vous rendre à l’hôpital dans un service spécialisé dans les maladies tropicales. 

Comment se protéger ?

Avant votre départ, allez voir votre médecin traitant qui pourra vous prescrire un traitement préventif contre le paludisme (voir encadré ci-contre).

Et pendant votre séjour, prenez, vous et votre famille, les précautions suivantes pour éviter de vous faire piquer :

  • Le soir, portez des pantalons ou des robes longues et des chemises légères à manches longues que vous aurez vaporisés avec de l’anti-moustique.
  • Sur les parties découvertes du corps (sauf le visage), appliquez un produit anti-moustiques (gel, spray, crème).
  • La nuit, dormez sous une moustiquaire qui contient de l’insecticide. Si possible, mettez la climatisation et utilisez aussi dans toutes les pièces de la maison bombes, tortillons-fumigènes, diffuseurs d’insecticides.

Que faire si vous avez de la fièvre en revenant de voyage ?

Si vous revenez d’un pays où il y a du paludisme et si vous avez de la fièvre et que vous ne vous sentez pas bien :

  • consultez immédiatement votre médecin traitant ;
  • ou allez aux urgences d’un hôpital. 

Le paludisme peut être mortel s’il n’est pas soigné à temps.

La meilleure solution : le traitement préventif s’il est bien pris !

Un traitement préventif peut être prescrit par votre médecin traitant ou lors d’une consultation spécialisée dans les voyages, si vous prévoyez de voyager dans un pays où il y a du paludisme : Afrique Subsaharienne, sud de l’Asie, Asie du Sud-Est, Océanie, Haïti, Amérique centrale, Amérique du Sud et Nouvelle-Guinée…

Ce traitement sera adapté au pays où vous allez, à votre âge et à la durée de votre séjour. Vous devrez le commencer le jour de votre départ ou le jour d’avant,  le prendre ensuite régulièrement pendant votre séjour et aussi, après votre retour selon les indications du médecin. Par contre, ces médicaments ne sont en général pas remboursés par la sécurité sociale.