Infarctus du myocarde

Infos Santé Maladies

En France, on compte plus de 120 000 infarctus du myocarde par an (appelés aussi “crises cardiaques”), qui sont à l’origine de 50 000 décès. Pourtant, il est possible de limiter les risques en mangeant sain, équilibré et en pratiquant une activité physique régulière.

Qu’est ce qu’un infarctus du myocarde ?

Le myocarde est le muscle du coeur. Ce muscle sert de pompe et propulse le sang dans le corps.

L’infarctus est la destruction d’une partie de ce muscle (appelé le myocarde).

Il ne faut pas confondre avec l’angine de poitrine. Chez une personne atteinte de l'angine de poitrine, le muscle du coeur souffre par manque d’oxygène mais il n’est pas détruit. 

Qui est concerné ?

Picto qui est concerné

Les fumeurs, les personnes qui boivent beaucoup d'alcool et se nourrissent mal sont les premiers touchés par l'infarctus du myocarde.

Les femmes fumeuses qui prennent la pilule et les personnes stressées ou qui ont des antécédents familiaux, sont aussi concernées.

Le risque d'infarctus augmente aussi quand on vieillît.

Quels sont les signes ?

Picto signes

Les signes de l'infarctus sont un serrement et une très forte douleur dans la poitrine, le bras et l'épaule gauche. La douleur peut aller vers le cou ou la gorge. La personne a la sensation de ne plus pouvoir respirer et est très angoissée. Il peut y avoir des nausées, des vomissements et des sueurs. La personne peut faire un malaise tellement elle se sent mal.

Quelles sont les causes de l’infarctus ?

Ce sont les artères (qui apportent le sang et l’oxygène au coeur) qui se bouchent et qui provoquent l'infarctus du myocarde, c’est-à-dire une destruction d’une partie du muscle du coeur.

Cette maladie des artères qui vieillissent est ce qu’on appelle « athérosclérose ». Elle est provoquée par des dépôts de graisse (aussi appelés « plaques ») sur les parois des artères.

Ces plaques finissent pas durcir, puis par rétrécir les artères, jusqu'à bloquer la circulation du sang.

Ces plaques sont dues principalement à une augmentation du taux de cholestérol dans le sang. Il existe d’autres causes aggravantes : le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité, le manque d'activité physique, le tabac, le stress, l'alcool …

Existe-t-il un traitement ?

Picto traitement

En cas d'infarctus, il faut tout d'abord appeler le 15 (samu) car l’infarctus est une urgence médicale absolue.

Si la personne est inconsciente et ne respire plus, il faut faire un massage cardiaque en attendant les secours.

L’objectif du traitement est de déboucher les artères le plus vite possible (dans le camion du samu ou aux urgences de l’hôpital avec des traitements par perfusions) et de calmer la douleur. Parfois, il faut opérer le patient pour déboucher les artères si elles sont trop endommagées.

Lorsque la maladie est stabilisée, la personne prendra un traitement médical à sa sortie de l’hôpital. Elle devra suivre le traitement et prendre de bonnes habitudes de vie. Ces traitements ont permis de réduire de moitié, en vingt ans, le nombre de morts dû aux maladies cardio-vasculaires. 

Quelques conseils simples pour diminuer le risque de faire un infarctus

1- Ayez un suivi médical régulier pour surveiller votre tension artérielle et votre taux de cholestérol.

2- Equilibrez votre alimentation, en limitant les matières grasses, le sucre et le sel. Sans oublier de manger 5 fruits et légumes par jour.

3- Faites de l'exercice physique – marchez d'un bon pas ou pratiquez un sport pendant au moins 30 minutes par jour.

4- Arrêtez de fumer sans tarder ! Et n’hésitez pas à vous faire aider. Pour plus d'informations : http://www.tabac-info-service.fr/ ou appelez le 39 89.

5- Si vous avez parfois un peu mal dans la poitrine surtout quand vous faites un effort, parlez en à votre médecin rapidement : c’est peut être une angine de poitrine. 

En savoir plus

Infarctus du myocarde sur le site de l'Assurance Maladie