Blanchiment de la peau, une pratique à risque

Infos Santé Bien Vivre

De plus en plus de femmes africaines ou asiatiques se blanchissent la peau. Pourtant, utiliser des crèmes éclaircissantes, sans surveillance médicale, est risqué.

en bref

  • Se blanchir la peau, c’est un vrai risque pour la santé.
  • Il y a beaucoup de produits éclaircissants qui sont composés de substances interdites, très dangereuses pour la santé.
  • Ces produits peuvent créer une dépendance de la peau: il vaut donc mieux ne jamais commencer !

Il y a des personnes qui veulent s'éclaircir la peau pour des questions d’esthétiques, d’autres pour résoudre leurs problèmes d'acné et de peau. Quand c’est un dermatologue ou un professionnel de santé qui prescrit des lotions ou des crèmes éclaircissantes – et que c’est justifié –, ces produits ne sont pas dangereux pour la santé. Mais attention, même sous surveillance médicale, une crème ou une lotion éclaircissante n'est jamais banale, ce n'est pas un produit cosmétique comme les autres. Les substances qu'il contient pénètrent dans votre peau, modifient son équilibre et la fragilisent. Se blanchir la peau n'est vraiment pas un acte anodin !

La couleur de la beauté

Photo portrait de femme

Ces crèmes peuvent apparaître comme des produits miracles qui permettraient à chacun(e)s de ressembler aux modèles des magazines. Mais pour quelles raisons une femme au teint clair serait-elle plus séduisante qu’une autre ? La beauté n'est pas une question de couleur ! Ce qui compte, c’est d’avoir une belle peau, quelle que soit sa couleur. On est belle quand on est naturelle, quand on soigne sa peau pour lui préserver tout son éclat.

Au-delà des modes, s’éclaircir la peau est dangereux. Ça peut altérer définitivement votre beauté : apparition de taches, de boutons, de poils... Alors, vaut-il vraiment la peine de « risquer sa peau » parce qu'on s'imagine que les hommes préfèrent les femmes à la peau claire ? 

 

Attention aux produits bon marché vendus sur internet

Méfiez-vous des produits moins chers vendus sur internet ou à la sauvette dans la rue. Ils sont souvent plus toxiques car réalisés dans de mauvaises conditions d’hygiène. C’est dans ce genre de produits que l’on retrouve le plus souvent de la javel et d’autres composants nocifs. Il faut donc être très vigilant sur les produits que vous achetez de cette façon, et ne pas vous fier aux étiquettes qui peuvent être trompeuses… Demandez toujours conseil auprès d’un professionnel de santé.

Quant à leur coût soi-disant bon marché, il est parfois en trompe l’œil ! Si pour être "efficace", le traitement recommandé nécessite 20 tubes par mois, ça finira par revenir très cher ! Et s’il est trois fois moins cher qu’un autre produit, c’est aussi parce qu’il est composé d’ingrédients bon marché, et de mauvaise qualité...

Des effets secondaires très indésirables

Un produit éclaircissant n’est pas un cosmétique comme un autre. Les gels et lotions que vous vous appliquez sur la peau contiennent des substances qui passent dans votre sang et qui bouleversent l’équilibre naturel de votre peau. Fragilisée, elle ne joue plus son rôle protecteur. Résultat ? Elle devient très sensible au soleil, au froid, elle est à la merci de toutes les infections...

Le risque ? Développement de l’acné, apparition de vergetures, troubles de la pigmentation (des taches), des poils, des brûlures...

Au-delà de leurs effets nuisibles sur la peau, les produits de "blanchissement" peuvent aussi avoir des répercussions sur votre santé. Surtout ceux achetés en dehors des circuits contrôlés, qui peuvent contenir de la cortisone. Ils peuvent ainsi entraîner une hypertension artérielle, une insuffisance rénale, un diabète, la perturbation du cycle menstruel ou encore des problèmes osseux (articulations).

Une femme enceinte ou qui allaite qui utilise ces produits expose son enfant à des risques toxiques.

Le piège de la dépendance

Enfin, la pratique de blanchiment de la peau peut déclencher une véritable dépendance physique. Surtout les crèmes et lotions dont on ne connaît pas la provenance, à base de cortisone... On ne peut plus s'en passer, c’est un véritable cercle vicieux : dès qu'on les arrête, la peau se re-pigmente et des taches foncées apparaissent. Alors, on remet de la crème pour les faire disparaître et ainsi de suite...

La seule solution, c’est de consulter au plus vite un dermatologue qui vous aidera à soigner votre peau.